A la fin de cette rubrique se trouve un petit film permettant de visionner les positions et les noms de toutes les tranchées et boyaux du bois Fumin.

L'accès au bois Fumin depuis Verdun par les boyaux et les ravins

Enregistrement audio de Gilbert Gagnon, soldat du 27ème RI de Dijon, (réalisé en 1972 par René Laplanche), évoquant sa vision personnelle de la remontée depuis Verdun jusqu'au Bois Fumin.

buste gilbert gagnon

PA30W100V-haut-parleur-30w_8ccb2

extrait_bois_fumin_01
extrait_bois_fumin_02



(avec l'aimable autorisation de M. René Laplanche qui a réalisé un enregistrement de plus d'une heure de Gilbert Gagnon)

 

 

 
Pour plus d'informations et de documents sur le passage de Gilbert Gagnon dans le bois Fumin :
voir rubrique 089 " Objets et histoires vécues dans le bois Fumin"

 

Le champs de bataille au sud du bois Fumin

champs de bat 02

   Comme cela est mentionné dans de nombreux JMO, la "remontée" vers le bois Fumin se fait généralement en 2 temps. Une étape à d'abord lieu dans un des postes protégés intermédiaires (Tunnel de Tavannes - Batterie de l'Hôpital - Fort de Tavannes - Fort de Souville).
   Ces postes intermédiaires sont situés à mi chemin entre la Ferme Cabaret et le bois Fumin, pratiquement sur une même ligne. Ils correspondent d'ailleurs à ce qui est appelé "la ligne intermédiaire" sur les canevas de tir et dans les JMO.

Distances à vol d'oiseau

champs de bat 01 avec ligne intermédiaire

Le départ des 4 principaux grands boyaux d'accès se fait depuis la "Ferme Cabaret" et le "Champs de tir" situé à côté.
De nombreuses troupes séjournaient à Belrupt (3kms plus au sud) avant de rejoindre la ferme Cabaret.

les boyaux depuis le bas

    Ferme cabaret         Champs de tir

Arrivée au bois Fumin par l'Est :

Boyau de Contant (en bleu)

Boyau d'Altkirch (en rose)

boyau altkirch

Arrivée directement sur le centre de la croupe :
Boyau de l'Etang (en rouge)

Arrivée au bois Fumin de par l'Ouest :
Boyau des Carrières (aboutit aux carrières de Vaux-Châpitre) (en vert)

Ravin des Fontaines dit "Ravin de la mort" (en vert)

 

Longueurs des boyaux (estimées au curvimètre à partir d'un canevas au1/10000 ème).
Valeurs en deçà de la réalité de terrain, car il faudrait compter en plus : les franchissements de ravins, le fait que les boyaux serpentaient en permanence entre les trous d'obus et qu'ils n'étaient donc pas rectilignes.

Boyau de l'étang = 5,600 kms
Ferme Cabaret - 3,000 - Batt. de L'Hôpital - 2,600 - DV3/ boy.Alterkirchen - 0,400 - Digue de l'étang
                                                          - 2,400 - Ravin des Fontaines - 1,000 -Digue de l'étang =6,400 kms

Boyau des carrières = 6,200 kms
Ferme Cabaret - 4,500 - Carrières de Vaux-Chapitre/Rav. des Fontaines- 1,700 - Digue de l'étang 

Boyau de Contant  5,300 kms   
Champs de tir - 2,600 - Tunnel de Tavannes - 2,700 - Grande et petite carrières

Boyau d'Altkirch = 6,800 kms
Champs de tir - 2,800 - Fort de Tavannes - 2,200 - boyau de Sungau- 1,000 - Boyau R1-0,800 - R1 

 

   La sortie la plus "sûre" du Tunnel de Tavannes est la sortie Ouest car elle est "en principe" moins exposée aux bombardements ennemis.
Un boyau " Bretelle du Tunnel " (en noir sur le dessin) dirige les soldats soit vers la Batterie de l'Hôpital puis vers le boyau de l'étang (rouge), soit en direction du fort de Tavannes pour rejoindre ensuite le boyau de Contant (bleu) ou le boyau d'Altkirch (rose).

La sortie Est, plus "risquée" car soumise au feu permanent de l'ennemi, rejoint le boyau de Contant par le boyau Garcia.

sorties bretelle tunnel

D'autres boyaux prennent ensuite le relais dans le bois Fumin pour ammener les troupes vers les 2 abris de combats, les 3 retranchements et la digue de l'étang.

Boyau de Sungau (ou Sundgau) (en noir) 1000 m
Boyau R1 (en noir) 800 m
Boyau d'Alterkirchen (en rose) 400 m

boyaux 02

 

camera814

Film des armées illustrant parfaitement l'état dévaste du champs de bataille.
(source : site Critical past)

Les vues sont prises depuis la Carrière de Vaux-chapitre, elles nous montrent donc la Haie Renard, Vaux-Chapitre, le bas du Nez de Souville : ce sont des secteurs traversés par le boyau des Carrières et le boyau de l'étang.

http://www.criticalpast.com/video/65675045732_French-soldiers_wrecked-area_firing-from-pillboxes_smoke-from-firing

photo critical

Angle de prise de vue du film depuis la Carrière de Vaux-chapitre

angle de vue

La tranchée de Besançon permet la communication entre le fort de Vaux et R1

TR DE BESAC

   En 1916 , par le fait des bombardements incessants, les tranchées et boyaux étaient journellement bouleversés et leur tracés constamment remaniés . Les JMO de cette période témoignent abondamment des perpétuels travaux de réparation dont ils faisaient quotidiennement l'objet.

   Dans la réalité du poilu, une tranchée, un boyau n'en avait parfois que le nom. Il s'agissait bien souvent de simples pistes serpentant entre les trous d'obus, à peine dessinées et à peine repérables dans lesquelles il était facile de s'égarer.

   Comme en témoigne l'évocation qu'en fait le Capitaine Charles Delvert dans son ouvrage " Carnet d'un Fantassin" lorsqu'il se rend, en mai 1916, en repérage du Tunnel de Tavannes vers la digue de l'étang de Vaux.

Nous nous engageons dans l'unique boyau qui mène au ravin des Fontaines.
La plupart du temps, il n'est qu'à 0m.80 ou même 0m.60 de profondeur. la désolation du paysage devient de plus en plus poignante. les arbres ne sont déjà plus que des piquets. Partout des trous d'obus. Pour comble, à certains endroits, le boyau se change en canal : 0m.40 à 50 cm d'eau.

german10

   Le schéma suivant est un "condensé" du réseau de tranchées présent en 1916 dans le bois Fumin.
Les tranchées et boyaux présentés dans ce chapitre ne furent pas tous présents au même moment
.


   Le réseau de tranchées, tranchées secondaires et boyaux s'est dessiné progressivement au fil des mois en 1916, creusé soit par les Français et abondamment complété et approfondi ensuite par les Allemands jusqu'à devenir un réseau extrêment fourni.

   En fin de chapitre une étude sur l'apparition chronologique des tranchées nous indique à quel moment de 1916 apparurent les différentes tranchées et de ce fait, nous verrons par quel camp elles furent creusées initialement, puis éventuellement prolongées par le camp adverse.


   Le réseau de tranchées représente à lui seul plusieurs kilomètres linéaires dans les 2 km² de superficie du bois Fumin.

01

 

Nous envisagerons chaque tranchée et boyau selon 3 angles :

- sa position au sein du bois Fumin
- sa direction 

- sa construction chronologique

Position :

on trouve des tranchées et boyaux :

1 - sur la croupe
2 - à l'est du ravin du bois Fumin sur la pente descendante  entre le retranchement R1 et le village de Vaux
3 - au niveau du col du ravin
4 -
reliant la croupe au ravin du bois Fumin

 

Direction :

Les tranchées et boyaux ont deux principales directions :

- Sud / Nord dont l'objectif est l'approche des troupes vers la ligne de front située près de l'étang de Vaux - village de Vaux - croupe d'Hardaumont

- Est / Ouest permettant de relier entre eux :    
                                    - le ravin des Fontaines vers la croupe du bois Fumin

                                    - la croupe vers le ravin du bois Fumin
                                    - les 4 boyaux descendants vers le village de Vaux

 

Les tranchées et boyaux dont la direction est  : SUD- NORD

sur la croupe

Le boyau de l'étang

Deux vues (prises avec un angle légèrement différent) du boyau de l'étang en 1919/20, vu la végétation naissante dans le fond. Notez les ossements recueillis et posés près d'un panneau de signalisation indiquant "BOYAU DE L'ETANG" (visible à la loupe sur la photo originale).

boyau de l'étang 02 300 jpeg

boyau etang 01 300 jpeg

(source : collection personnelle)

Il a son origine à environ 5 kilomètres au sud du bois Fumin, près de la Ferme Cabaret/Champs de tir.
Il aboutit au niveau de DV3.

02 boyau de l'étang

02 photo aerienne

L'arrivée du boyau de l'étang près du mur de soutien de DV3

photo earienne boyau etang

 

Le boyau d'Alterkirchen

Il permet de relier DV3 à l'étang de Vaux, en passant sur la gauche de R3.
Il aboutit au niveau du centre de l'étang de Vaux
Il descend en légère pente.

03 boyau alterkirchen

08 carte alterkirchen

   Un autre boyau permet de faire se rejoindre l'étang à R3.
Il débute dans le prolongement de la digue, passe par le poste de secours et rejoint le boyau d'Alterkirchen juste devant R3.

04 boyau poste de secours

07 photo aerienne alterkirchen

05 PHOTO ALTERKIRCHEN

06 photo alterkirchen 02

à l'est de ravin

   Devant le retranchement R1, puis en allant sur la droite vers la Courtine - tranchée de Globau, se trouve une série de 4 boyaux parrallèles qui descendent vers le village de Vaux sur la légère pente de 400 mètres.

tranchée est

 

Le boyau de Presbourg

Il suit quasiment les contours de l'ancienne route "chemin creux" qui menait au centre du village.

boyau de presbourg

09 photo aerienne presbourg

 

Le boyau de Banat

Il conduit à la partie ouest du village.

10 boyau de banat

11 PHOTO AERIENNE BANAT

 

Le boyau de Sungau  (ou Sundgau)

Il permet la jonction entre le secteur du Chénois et Vaux-chapitre au niveau de la batterie 4090 au sud du bois Fumin.
Il relie les boyaux de Contant et Altkirch vers boyau de l'étang en passant au sud des carrières.

boyau de sungau

pa sungau

Le boyau R1

Il longe l'ancien déboisé militaire (parrallèle au chemin de la Vaux-régnier) et permet une communication entre le bas du bois Fumin et le col du ravin (DV4 et R1)

BOYAU r1

 

Les tranchées et boyaux dont la direction est  : OUEST- EST

Un réseau transversal de tranchées et boyaux s'est mis en place pour relier les tranchées et boyaux descendant vers le village de Vaux ou vers l'étang de Vaux.

à l'est du ravin

tranchée est

 

La tranchée de Sérajévo

tr de sérajévo

 

Tr. de Sérajevo (Siebener-Graben) dont parle le capitaine Charles Delvert dans ses carnets 'Nuits de Mai"

...Gardez vos cartouches pour vous.
Or, j'en ai 23 000 ! et pour tenir une tranchée qui étant donné la distance avec la tranchée boche (60m) (1) ne peut se défendre que par un barrage à la grenade !
Toujours les vieux errements. "Ils sont trop loin !", il ne faut pas gaspiller les cartouches, on en voit qui trainent partout.

En face de nous, dans Serajevo, on voit les casques gris pointer de temps à autre au-dessus du parapet. Chaque tête qui se montre, un coup de feu.

(1) D'un côté, une vingtaine de mètres de l'autre _ cette tranchée allemande s'appelait Sérajévo. Il en sera souvent question.

20 60 sérajevo

 Vaux mai 16

 (prêt de l'ami allemand de Patrice Pruniaux - forum pages 14 18)

 

Le boyau de Warnia

boyau de Warnia

 

Le boyau de Mostar

boyau de mostar

 

Le boyau d'Agram

boyau d'agram

les 4 boyaux devant vaux

 

 Les courbes de niveau de ce canevas nous indiquent que :

1 - la tranchée de Sérajévo et le boyau de warnia sont en pente (dénivelé = 10 m)
2 - les boyaux de Mostar et d'agram sont quasiment "plats"

ravin est tranchée

 

  Pour ceux qui arpentent le terrain, ces 4 boyaux (en blancs) sont quasiment parrallèles au chemin rectiligne actuel (en jaune) qui part du sentier de la Vaux Régnier au niveau de l'aile droite de R1, pour aller à l'étang de Vaux.
   On pourrait presque dire que la tranchée de Sérajévo longe le chemin actuel. Il en subsiste d'ailleurs des traces très visibles.

   L'extrémité ouest de la tranchée de Sérajévo se situe à l'endroit où la pente du chemin actuel s'accentue très fortement avant de "plonger" dans le ravin.

sentier actuel tranchée sérajévo

Des tranchées et boyaux secondaires prolongent le boy. d'Agram - boy.R1 - tr de Sérajévo afin de permettre des raccordements à des axes et lieux stratégiques.

Complément agram r1 sérajévo

 

Les tranchées  reliant la croupe au ravin  -  (direction : OUEST- EST)

la tranchée de Fritzlar

Elle débute au niveau de DV3 , prend un tracé très rectiligne pour descendre et remonter les pentes abruptes du ravin Fumin, puis elle prend une direction Nord pour contourner les boyaux situés devant R1.

tr de fritzlar

Une tranchée, traversant le ravin perpendiculairement, permet de relier directement la tr. Fritzlar à la tr. de Sérajévo

fritelar vers serajévo

 

pa fritzlar

 

Les tranchées  transversales sur la croupe   -  (direction : OUEST- EST)

 

la tranchée de Viala

Située en bas du bois Fumin, lorsque son creusement en plusieurs étapes (français puis allemand) sera achevé, elle permettra de relier le ravin des Fontaines au boyau de l'étang et au boyau R1.

tr de viala

pa viala

 

la tranchée de Gotha

tr de gotha

 

la tranchée de Hanau

tr de hanau

 

la tranchée de Siegen

tr de siegen

Les prolongements des tr. de Gotha et Hanau

prolongement gotha et hanau

 

2 tranchées parrallèles à la tr. de Siegen

elles rejoignent le boyau R1

TR vers boyau r1 parrallel à siegen

 

Vu du côté allemand, ce réseau Est/Ouest de la partie sud de la croupe est appelé : " RIEGEL STELLUNG FUMIN" = Tr. de Hanau - Gotha - Siegen - Viala

RIEGEL voulant dire " verrou" - Il y a de nombreux noeuds ( voir J raum sur le plan suivant) et positions allemandes, lourdement défendues, particulièrement en octobre et début novembre 1916.

Cet important réseau de tranchées "RIEGEL STELLUNG" construit pas les allemands à partir de juin 1916 vérouille la partie sud de la croupe du bois Fumin depuis le ravin des Fontaines jusqu'au col du ravin Fumin.

 

riegel stellung

(source collection personnelle : reproduction carte allemande nov 16)

Copie de GOTHA HANNAU 300

 

un noeud de communication...

Les deux tranchées (parrallèles à la tr. de Siegen) convergent à un croisement avec le boyau R1.
Ces deux tranchées poursuivent ensuite leur tracés vers la grande carrière puis au delà en changeant de noms.

noued de communication 02

noued de communication 01

1007981710_650b62e645

 

Boyau secondaire

boy de viala vers boy étang

 

Boyaux transversaux en haut du bois Fumin

ils sont perpendiculaires au boyau d'Alterkirchen

boyau transverse

 

La tranchée sur le versant ouest du ravin Fumin

C'est une longue tranchée située dans le bas du versant ouest du ravin.
Elle débute au niveau des stollens face à DV4 pour aller lusqu'à l'étang de Vaux, elle longe le bas du ravin et contourne ensuite la croupe pour rejoindre l'étang de Vaux.

 

tr du ravin du bois fumin 02

Afin de mieux visualiser le tracé de cette tranchée, le ravin est symbolisé en bleu clair sur le schéma suivant :

tr du ravin du bois fumin

 

   Cette tranchée est encore très visible actuellement, son départ actuel est au niveau du panneau indiquant "abri d'infanterie DV3 200m" dans le sentier menant à l'étang de Vaux, jusqu'à un niveau situé environ sous R2.

en rouge : sentier actuel qui mène à l'étang de vaux
en bleu : sentier actuel qui mène à DV3
dans le cercle : départ actuel de la tranchée du bois Fumin

tr bois fumin actuelle chemin vers dv3

 

le boyau R2

Il permet la communication entre DV3 - Retranchement R2  - les stollens dans le haut du ravin face à DV4.

BOYAU r2

TR RAVIN ET BOYAU R2

 

Communication entre la tr. du ravin et le boyau R2

BOYAU VERS BOYAU R2

Communication entre le boyau R2 et la tranchée de Fritzlar

boy vers fritzlar


Un important noeud de communication entre la tr. du ravin et le boyau R2

Il permet la correspondance entre DV3 - ravin du bois Fumin - R3 - R2

PHOTO NOEUD 01

PHOTO NOEUD 02

(source photo : Patrice Pruniaux forum pages 14/18)

 

la tranchée de Besançon

Elle a une double branche. Des petits boyaux de communication les font se rejoindre.
Elle permet l'accès vers le Fort de Vaux.

tr de besançon

 

boyau reliant le boyau R1 à la tranchée de Besançon

boyau de r1 vers besançon

 

Creux dans le relief

Sur les photos aériennes apparait une légère dépression dans le relief. Elle est toujours représentée sur les canevas de tir.

creux photo

creux dans relief

Le canevas de tir reconstitué dans sa totalité
(sans les courbes de niveau - repères hectométriques - repères à 3 chiffres - noms des lieux)

totalité

 

camera814

Film sur les positions et les noms des tranchées et boyaux du bois Fumin

 

 

 

 

Aspect chronologique - ordre d'apparition des tranchées et boyaux

photo française  prise vers fin mars  1916

devant R1 Les tranchées de sérajévo, boyaux de warnia, Mostar, Banat n'existent pas encore.
Le boyau d'Agram et de presbourg près du village de vaux sont en partie creusés.

patrice pruniaux

(prêt de Patrice Prunniaux - forum Pages 14 /18)

 

photo allemande (non datée mais village de Vaux pas encore totalement rasé = fin mars début avril 1916)

la tranchée de Sérajévo est à peine esquissée et non creusée.
le boyau de Banat n'est pas creusé vers Sérajévo et R1.

phc pas de serajévo

 

2 avril 1916 - (village de Vaux pas totalement rasé)

les boyaux d'Agram et de Mostar + la tr. de Sérajévo sont creusés
le boyau de Warnia est en cours
le boyau de banat n'est pas creusé entièrement dans sa partie près de Sérajévo

pas de tr. de Fritzlar

phc 2 avril 1916

 

3 mai 1916

le boyau d'Alterkirchen n'est pas présent

PHC 3 MAI 16

 

20 mai 1916

Les tranchées de Gotha et Hanau ne sont pas creusées.
La tranchée de Viala est présente uniquement sur sa partie droite
.
la tranchée du ravin du bois Fumin n'est pas creusée
Le boyau d'Alterkirchen est creusé

07 AFA 02 4

 

canevas du 3 juin 1916

Tr. de Gotha et Hanau sont absentes, car pas encore creusées pas les Allemands qui viennent simplement de conquérir cette zone.

phc 3 juin

 

canevas du 12 juin 1916

à la date du 12 juin sont présents sur la croupe :

boyau Alterkirchen
tr. transversales en haut du bois Fumin

tranchée Fritzlar

Le Riegel Stellung" position verou alelmande apparait, composé de :
tranchée de Gotha
tranchée de Hanau

tranchée de Viala  complète

tranchée de Siegen : absente

 

AVEC LETTRE GAUCHE01

 

16 juin 1916

tr. de Siegen absente
tr. du ravin du bois Fumin présente

PHC GOTHA 126 JUIN 16

 

 

Première conclusions chronologiques sur les dates de creusement:

tranchée de sérajévo - boyaux de Warnia, Mostar, Agram, Presbourg : avant le 2 avril 1916

boyau Alterkirchen : entre le 3 mai  et le 20 mai 1916

tr. transversales en haut du bois Fumin : entre le 20 mai et le 3 juin

 

tranchée de Gotha : à partir de l'arrivéd des allemands en juin et avant le 12 juin

tranchée de Hanau : idem

tranchée de Viala : idem

tranchée longeant le bas du ravin du bois Fumin : idem

tranchée de Siegen : après 16 juin 1916

 

tranchée de Fritzlar : après le 2 avril - avant le 12 juin

 

 

L'origine du nom des tranchées

Généralement des petites bourgades situées en allemagne ou en Alsace

Gotha : petite ville allemande

ville de Gotha

 

Sundgau : province alsacienne

Altkirch : ville alsacienne dans la province du Sundgau

Sérajévo : ville de Sarajévo